Pièce de théâtre

Pièce de théâtre sur le burn-out : “Machines de Guerre”

Compagnie Ratibus

Compagnie Ratibus

1ère représentation de la pièce : le mercredi 7 février 2024 à 18h30 à l’Université de Lille (59)

Il y a tout d’abord, mon témoignage qui sort de mon tiroir et que j’ai la chance de pouvoir publier dans une revue culturelle collaborative fin 2022.

C’est ce cri que je vomis, ce hurlement, car c’est écrit le mot « licenciement » sur ce courrier du mois de janvier 2021 reçu (ça fait alors 1 an que je suis en arrêt pour un syndrome d’épuisement professionnel).

Et puis, il y a ce même texte que je décide d’offrir à la Compagnie Ratibus de Lille, dans un élan de désespoir, pour en faire une pièce de théâtre de prévention.

Grâce à ce spectacle,  je vais sortir de la honte et du tabou, puisque ce que j’ai vécu va désormais être visible aux yeux de tous.

Je vais être remerciée, encouragée, félicitée par les spectateur.trice.s lors des premières sorties de résidence de la Compagnie.

C’est ouvrir la parole et les larmes à celles et ceux qui le vivent en silence. C’est voir des mains se lever pour dire « moi-aussi ».

Tous ces symptômes qui se sont emparés de mon corps, les uns après les autres, vont être mis en lumière sur scène.

Témoigner, c’est reprendre le pouvoir, c’est se relever.

Et puis l’Art, j’en témoigne Rép-Are.

C’est l’histoire d’une résilience, c’est l’histoire d’être soignée, grâce à ce cadeau offert de création par cette Compagnie artistique pluridisciplinaire.

C’est transformer la chute en quelque chose de terriblement beau.

La danse, le théâtre, la peinture, le cirque et le son se mélangent, et donnent alors naissance à ma renaissance.

La pièce s’appelle « Machines de Guerre », une pièce très contemporaine et renversante émotionnellement, c’est une pépite.

Je la dédie à toutes celles et tous ceux qui de près ou de loin se sont approché.e.s du burn-out.

Nous avons besoin de structures militantes et faisant preuve d’audace : service RH tourné vers la QVT et prévention des RPS, grandes entreprises, associations, écoles de formation médico-sociale, hôpitaux etc. prêtes à acheter et programmer ce spectacle lors par exemple, de colloques ou séminaires, pour ouvrir les débats, échanger et réfléchir ensemble à des solutions dans le but d’éviter la désinsertion professionnelle.

Les structures culturelles sont aussi évidemment notre cœur de cible.

Alors parlez-en autour de vous, nous avons envie de la voir s’envoler partout !

JoRo

Share This